Tout le monde est une société de médias

Aujourd’hui, chaque individu est une société de médias avec une sphère d’influence, un réseau d’abonnés et des médias sur lesquels il communique.

Et si vous êtes un indépendant ou une petite entreprise (quelque soit le secteur d’activité) et que vous ne l’avez pas compris alors vous allez mourir. Voici pourquoi.

La réalité des usages et besoins clients

La façon la plus simple et la plus efficace pour comprendre la réalité consiste à l’observer en prenant un peu de recul.

Vous désirez voir un film, que faites-vous ?

Vous allez sur Allociné pour consulter les sorties de la semaine, et regarder les notations des films.

Vous demandez sur Facebook une recommendation de film correspondant à ce que vous recherchez. Un ami vous répond. Vous allez voir le film car vous lui faites confiance.

Vous désirez perdre du poids, que faites-vous ?

Vous recherchez sur Google « comment perdre du poids ».

Vous recherchez sur YouTube des « exercices pour raffermir vos hanches » ou « comment avoir un 6 pack ».

Vous suivez sur Instagram des fitgirls ou fitboys qui arbore le physique de vos rêves, et vous suivez leurs méthodes et conseils.

Vous désirez manger dans un restaurant, que faites-vous ?

En déplacement, vous êtes dans la rue, vous lancez l’application TripAdvisor, et vous consultez le classement des restaurants, répondant à vos critères, présents autour de moi. Vous filtrez selon les avis des clients.

Vous désirez trouver un médecin, que faites-vous ?

Vous recherchez sur Google un « ostéopathe paris 17 ». Puis vous consultez les premiers résultats de recherche. Vous consultez les avis clients. Vous prenez un rendez-vous en ligne.

Vous voyez la photo sur Instagram d’un ami sortant d’une consultation, semblant ravi, et qui mentionne le nom et l’adresse de l’ostéopathe en commentaire.

Vous désirez organiser une sortie « cool » avec un groupe d’amis, que faites-vous ?

Vous recherchez sur Google des « idées de sorties cool à faire entre amis ». Puis vous consultez les premiers résultats de recherche ainsi que les avis clients. Vous réservez en ligne.

Vous désirez un conseil pour séduire, que faites-vous ?

Vous recherchez sur YouTube des « conseil séduction ». Vous regardez plusieurs vidéos, vous finissez par vous abonner aux chaines qui vous ont aidé.

Voici comment vos clients font pour trouver des solutions à leurs problèmes. Commencez-vous à comprendre là où je veux en venir ?

Une économie post-industrielle : l’économie numérique.

Notre société est en cours de transition, nous sommes en pleine révolution numérique : les technologies changent, les usages des clients changent, les pratiques marketing changent. Et c’est tant mieux car…

Tout devient plus simple pour tout le monde.

Le prix des téléphones baisse (alors que leur puissance explose), le prix des abonnements Internet baisse, les utilisateurs se rassemblent sur des plateformes sociales qui atteignent des « masses critiques ».

Je peux twitter Emmanuel Macron.

Je peux consulter la plus grande base de connaissances (Wikipédia) au monde.

Je peux voir comment changer la courroie de distribution de ma voiture.

Je peux suivre l’actualité d’une Star sur Instagram.

En 5 minutes, depuis mon téléphone, à chaque instant.

C’est comme si le monde entier (dont vos clients) était en permanence connecté et rassemblé en des lieux bien précis : Google, Facebook, Twitter, Instagram, etc.

Et vous êtes là, parmi eux. Et il y a beaucoup de monde.

Et vous n’êtes pas seul car vos concurrents sont aussi là.

Le web et les réseaux sociaux sont les nouveaux lieux de rencontre entre vous et vos futurs clients et clients.

Vous devez y être ; ce n’est pas une option, c’est une nécessité.

Comment gagner le web et les réseaux sociaux ?

Ceux qui gagnent sont ceux qui sont visibles et qui captent le mieux l’attention des gens, au bon endroit et au bon moment.

Plus que jamais vous — indépendants et petites entreprises — allez devoir bien communiquer, intelligemment et souvent.

Je suis (aussi) une société de médias.

Vous allez devoir vous le répéter chaque matin et chaque soir jusqu’à l’accepter totalement : je suis (aussi) une société de médias.

Et par conséquent, ajouter à votre portfolio de compétences le marketing digital, de la stratégie à l’exécution.

Sinon vous allez mourir.

Et mon travail est de vous aider à ne pas mourir.

Sinon je meurs avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *